Mot du Président

Depuis leur création, les institutions européennes et internationales ont beaucoup évolué. Le rôle de la vie associative a également beaucoup changé. Au sein des institutions basées au Luxembourg, nous avons chacun notre rôle à jouer pour promouvoir la langue et la culture françaises. Au cours de ces dernières années, l’influence et la langue françaises ont subi des remises en question. Il faut essayer de dépasser ce constat pour se tourner vers l’avenir et redevenir une force de proposition constructive en analysant les problèmes concrets et en recherchant les réponses à y apporter. C’est l’ambition que s’est donnée l’AFFIL pour les années à venir, en particulier concernant l’usage du français dans les institutions.

Stéphane VIALLON